Créer mon blog M'identifier

Zéro objectivité…
Elle est sa passion, sa précieuse, sa...

Le 3 juillet 2013, 23:09 dans Voyage 0

Zéro objectivité…

Elle est sa passion, sa précieuse, sa princesse.

Il est son ours préféré, son puits de science, son meilleur public.

Ils vont passer 24h sur 24 ensemble.

Elle va l’énerver “Oh qu’il est mignon", “trop chou", “je ne veux pas goûter parce que c’est vert", “les multiplications c’est trop nul et ça servira jamais" “moi j’y vais pas".

Il va la faire pleurer ou serrer les dents: “dépêche-toi, c’est quoi ce bouton (invisible à l’oeil nu), non, pas de nouvelle peluche, tu finis ta viande, tu te brosses les dents, arrête avec les écrans, on peut marcher un peu quand même."

Mais en quelques secondes ils vont se réconcilier autour d’un oiseau, d’un rami, d’une roche karstique, d’un réglage d’appareil photo, d’une piscine ou d’une bière/crêpe au chocolat (je vous laisse répartir).

Et j’entendrai, comme cela arrive souvent “Laisse, on va demander ça à papa".

En avoir ou pas…
Est-ce que, comme on le prétend, il faut...

Le 3 juillet 2013, 22:39 dans Voyage 0

En avoir ou pas…

Est-ce que, comme on le prétend, il faut avoir des cojones pour faire un tour du monde ? Jusqu’à preuve du contraire, non. Le projet a pris sa source davantage dans mes tripes que dans tout autre organe.

Il faut avoir de l’audace, (et la France sera sauvée, disait Danton), une conscience assez faible des risques et pertes potentiels, un faible attachement à ses petites affaires et un très bon entourage.

Du courage, je n’en ai pas le moindre échantillon sur moi. Je pense pleurer comme un veau à chaque séparation. J’ai déjà commencé, en cachette.

Et il faut avoir la vue courte : ça va être des vacances désorganisées, loin de ce ciel si gris qu’un canal s’est pendu, avec pour tout objectif d’être ensemble et attentifs à tout ce qui se contemple de près ou de loin (to-do list n°166 : penser à acheter de bonnes jumelles). Easy.

Crédit photo : Ecureuils bien pourvus mais pas plus malins que les autres à Solitaire, Namibie.

Bref, j'ai lu des livres...

Le 28 juin 2013, 22:30 dans Voyage 0

Je me suis dit comme tous les soirs : “Je vais allumer la télé, c’est con, tu ne la regardes jamais !".

Steph m’a dit : “Tu veux regarder quoi ? ".

J’ai dit : “j’m’en fous dans 5 minutes je m’endors devant".

Il m’a dit :“C’est pas faux".

Et c’était pas faux, ça m’a gonflé, j’ai éteint le tout.

Je me suis dit que si j’avais tellement envie de voyager, c’était justement parce que tous les soirs j’éteins la télé et que j’ai toujours près de moi 3 ou 4 de ces choses rectangulaires pleines de vraies feuilles en papier et de lettres écrites par des gens futés. Et que grâce à Bret Easton Ellis, Paul Auster, Mary-Higgins Clark, j’ai un New-York rêvé. J’ai passé des soirées délicieuses à San Francisco avec Mme Madrigal, Mouse et Armistead Maupin, et visité des coins sordides de Los Angeles avec Michael Connelly. J’ai hérité d’idées préconçues sur les Japonais avec Amélie Nothomb, et je crois avoir déjà ressenti les langueurs asiatiques avec Marguerite Duras et son Amant. Karen Blixen a fermé la marche. Bref, maintenant, c’est à nous d’écrire ces lieux pour avoir toujours quelque chose de passionnant à lire le soir.

Vous avez des lectures à me conseiller ?

Voir la suite ≫